lundi 17 décembre 2012

Échos céliniens...

> Jean-François Stévenin interrogé par Julie Cadhilhac (bscnews, 11 décembre 2012) : Le Festival des passeurs de lumière a pour thème "L'école en images": si vous deviez citer une oeuvre littéraire en lien avec l'école ; laquelle serait-ce ? J.F. Stevenin : Mort à crédit de Louis Ferdinand Céline : l'auteur raconte son enfance autour de 1910 à Paris d'une façon tellement sensible et percutante qu'on est obligé d'adhérer; l'oeuvre fait écho à des choses qu'on a pu vivre. Elle donne notamment des indications sur les méthodes et les postures vis à vis de l'école, qui sont d'ailleurs toujours les mêmes : les parents qui s'inquiètent, le môme qu'on envoie en Angleterre pour qu'il apprenne et qui n'a rien envie de foutre…

> Espagne : Le journal El Mundo consacre un article à Céline « Céline quiso huir a España » le 11 décembre 2012 qui fait écho au dossier paru dans Histoires Littéraires et repris par L'Express retraçant les étapes de la demande de Céline pour entrer en Espagne à partir de 1949.

> Jean-François Balmer était l'invité de France Musique le 10 décembre dernier. Une émission à écouter ici. Pierre Assouline consacre un papier à ce spectacle, publié sur son nouveau site : www.larepubliquedeslivres.com. Vous trouverez les autres articles de presse pour cette adaptation de Voyage sur notre annonce du 22 novembre.

> Les éditions suédoises Norstedts feront paraître en mars 2013 Voyage au bout de la nuit traduit par Kristoffer Leandoer. www.norstedts.se.

> Le site Politis.fr fait écho à la sortie du Dictionnaire de la correspondance qui vient de paraître aux éditions du Lérot. www.politis.fr.

> Vient de paraître chez Payot un Petit guide de lectures qui aident à vivre d'Alain Golomb. Voyage au bout de la nuit et Mort à crédit y sont référencés. Commande possible sur Amazon.fr.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire