dimanche 9 décembre 2012

Échos céliniens...

> L'Express fait écho au dossier inédit publié dans le n°51 de la revue Histoires littéraires, « Le rêve espagnol de Céline - Documents inédits », que nous vous présentions le 28 novembre dernier : « L'auteur de Voyage au bout de la nuit a songé à se réfugier dans l'Espagne de Franco, en 1949, alors qu'il était sous le coup de poursuites pour trahison en France. C'est ce que révèlent des documents inédits du ministère des Affaires étrangères espagnol publiés dans la revue Histoires littéraires. Mais la demande officielle de l'écrivain, qui semblait avoir obtenu dans un premier temps l'assentiment de l'Espagne, s'est heurtée à une mise en garde des autorités françaises, laissant entendre qu'un tel acte nuirait aux bonnes relations entre les deux pays. Fin du rêve espagnol de Louis-Ferdinand Céline, qui conclura philosophiquement : "Ça tourne en couille..." » (L'Express, 5 décembre 2012)

> Le Figaro, 1870-2000, Les trésors des archives vient de paraître aux éditions Acropole. Dans cette sélection de unes, d'articles et de photographies parus dans le quotidien entre 1870 et 2000, est repris l'article de Georges Bernanos publié 13 décembre 1932 à l'occasion du Goncourt raté par Céline. Commande possible sur Amazon.fr.

> Une galerie-photos du spectacle « Une nuit avec Céline », adaptation de Guignol's band (Neuchâtel, du 22 au 25 nov. 2012) est disponible en ligne. A consulter ici.

> Un exemplaire sur alfa de L'École des cadavres a été mis en vente le 23 novembre dernier à Drouot. Il a l'originalité d'être « dédicacé par l'auteur à Robert Pierret [1898-1985], directeur politique du Pilori entre septembre 1940 et janvier 1942, [et d'être] agrémenté par Gen Paul d'un dessin à la plume aquarellé représentant un soldat baignant dans son sang sur un champ de bataille. » Source : www.thyssens.com.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire