samedi 23 avril 2011

Louis-Ferdinand Céline - Michel Audiard : "mousse et pampre"

"Le genre réservé [...] mousse et pampre." Tout le monde connaît cette réplique. Tout le monde la comprend - Blier insiste sur son extrême délicatesse pour mieux souligner la grossièreté d'Antoine à son égard.
Pourtant, preuve du génie d'Audiard, personne ne sait ce qu'est le pampre ni d'où sort cette expression. Le pampre est certes une tige de vigne portant ses feuilles, ses vrilles et, souvent, ses grappes de raisin. Mais non, l'affaire n'a rien à voir avec l'alcool comme certains l'imaginèrent - mousse renverrait à la bière et pampre à la vigne - ce qui serait peu compatible avec le contexte. (Blier ne se vante pas d'être alcoolique !)
Tout vient sans doute de l'admiration d'Audiard pour Céline, de sa bonne mémoire et de sa lecture de Guignol's band dans lequel on trouve : " Je possède tous ses écrits de grand-père, ses liasses, ses brouillons, des pleins tiroirs ! Ah ! Redoutables ! Il faisait les discours du préfet, je vous assure dans un sacré style ! S'il l'avait l'adjectif sûr ! S'il la piquait bien la fleurette ! Jamais un faux pas ! Mousse et pampre ! " On n'ira pas jusqu'à affirmer que Céline a dialogué Les Tontons flingueurs, mais quand même...

Stéphane Germain, Le dico flingueur des Tontons, Ed. Hugo & Cie, 2011.
Commande possible sur Amazon.fr.

Sur le sujet:
>>> Le Petit Célinien n°13 - Spécial Michel Audiard

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire