samedi 2 décembre 2017

Louis-Ferdinand CÉLINE : Parutions 2018


A PARAÎTRE EN 2018 :


LIVRES :
- Bernabé WESLEY, L'oubliothèque mémorable de L.-F. Céline, essai de sociocritique, Presses Universitaires de Montréal, 2018. [A lire : notre entretien avec l'auteur (2013)]
- Pierre GIRESSE, Céline et l'Afrique, Du Lérot, à paraître.
- Jean-Paul LOUIS & Laurent SIMON, La Bibliothèque de Louis-Ferdinand Céline, Du Lérot, à paraître.
- Bianca ROMANIUC-BOULARAND, Louis-Ferdinand Céline, Récurrence lexicale et poésie du style dans Voyage au bout de la nuit, L'Harmattan, 2018.
- Marc HANREZ, Céline et ses classiques & autres essais, Ed. de Paris-Max Chaleil, novembre 2018.
- David ALLIOT & Eric MAZET, Avez-vous lu Céline ?, Ed. P.-G. de Roux, octobre 2018.
- Michel RUFFIN, Céline & Céline, Chum Editions, 2018. [roman]
- David DÉCARIE, Métro-tout-nerfs-rails-magiques, Éditions Huit, 2018.
- Louis-Ferdinand CÉLINE, Lettres à Édith et à ColetteÉditions Huit, Hors commerce, 2018.
- Yoann LOISEL, La bobine de Louis Ferdinand ; L.-F. Céline le négatif et le trait d'union, MJW Fédition. Présentation de l'éditeur.
- Charles COUSTILLE,  Antithèses : Mallarmé, Péguy, Paulhan, Céline, Barthes, Gallimard, mars 2018.
- Jean MONNIER, Elizabeth Craig, une vie célinienne, Robert Laffont, février 2018.
- David ALLIOT, Madame Céline, Tallandier, janvier 2018.


REVUES :
- L'Année Céline 2017 (parution le 4 mai 2018)
120 pages de lettres et documents inédits ; Etudes de Remi Wallon, Eric Mazet, Yoann Loisel ; Chronique : Michel Crépu, Duraffour-Taguieff sur Céline : l’enquête myope ; Eric Mazet, Manipulations. 312 pages richement illustrées : Prix de souscription : 35 euros (valable jusqu'au 31 mai 2018).
- Études célinniennes n°10
- L'Histoire n°453, novembre 2018, dossier Céline


CD/DVD
- A l'agité du bocal (composition de Bernard Cavanna pour l'orchestre Ars Nova) [1CD+1DVD du film de Delphine de Blic "Le caillou dans la chaussure"]. En savoir plus...


ÉCRITS POLÉMIQUES :
- Les pamphlets de Céline seront réédités en mai 2018* chez Gallimard qui devrait reprendre le titre, ÉCRITS POLÉMIQUES, et l'appareil critique du volume des éditions Huit (Canada, 2012). Pierre Assouline signera la préface.

>>> REVUE DE PRESSE 2017/2018 (pdf, 393 pp., dernière mise à jour 8 mars 2018)

>>>  LES ENTRETIENS DU PETIT CÉLINIEN (VII) : Régis TETTAMANZI (2012)

>>> Plaquette "CÉLINE CONTRE LES JUIFS" distribuée au dîner du CRIF 2018

*22/12/2017 : Annonce par François Gibault du report de la publication.
*31/12/2017 : lancement d'une pétition par la LICRA contre cette réédition sur www.change.org.
*11/01/2018 : Antoine Gallimard suspend son projet de réédition des pamphlets : "Si j'ai Serge Klarsfeld contre moi, je ne peux rien faire" (Le Monde, 13 janvier 2018).
*04/03/2018 : Antoine Gallimard annonce au JDD ne pas avoir renoncé à cette réédition : "J’ai donc décidé d’ajourner, c’est-à-dire de nous laisser du temps pour réfléchir, débattre, trouver une voie. Une de mes pistes de réflexion, est d’associer ma maison à un institut de recherche – pour marquer mieux encore le sens de notre démarche historienne et pédagogique."








Retrouvez chaque semaine actualités & archives céliniennes sur nos chaînes YOUTUBE, DAILYMOTION & VIMEO
et retrouvez-nous chaque trimestre dans la revue Spécial Céline.

14 commentaires:

  1. Sait-on si "Elizabeth Craig, une vie célinienne" sera une simple réédition vingt ans après de "Elizabeth Craig raconte Céline (...)" du même Jean MONNIER ?

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Si on se fie à ce Calaméo (https://fr.calameo.com/books/0009135447b95cf3a71e0) il semble bien s'agir d'un texte nouveau. Pour l'heure il n'est pas encore apparu dans la liste des à paraître de l'éditeur (http://www.laffont.fr/site/page_a_paraitre_editions_robert_laffont_&130&0&0&1&2&1.html).

      Supprimer
    2. On peut constater qu'il est d'ores et déjà mentionné dans le dernier David Alliot, "Madame Céline".

      Supprimer
    3. Il s'agit bien d'un texte nouveau. A priori, il ne remplace pas son "Elizabeth Craig raconte Céline".

      Supprimer
    4. Il s'agirait d'une "biographie romancée".

      Supprimer
  3. Apparemment il ne figure toujours pas dans les "à paraître" pour février sur le site de l'éditeur (mais si les sites d'éditeurs étaient pertinents, ça se saurait).

    RépondreSupprimer
  4. "Au nom de ma liberté d’éditeur et de ma sensibilité à mon époque, je suspends ce projet, jugeant que les conditions méthodologiques et mémorielles ne sont pas réunies pour l’envisager sereinement." Traduit en français, cela donne ceci : "Au nom du groupe de pression communautaire qui n'existe pas et de la patrouille stipendiée appelée DILCRA, je baisse bien gentiment mon froc et m'assois sur la sacro-sainte liberté chérie qui ne pèse pas lourd face à certains et encore beaucoup moins face à d'autres." Vive la République des Lettres et Vive la France.

    RépondreSupprimer
  5. Quand on pense aux lettres de Ferdinand à Gaston, on imagine un peu à quoi il échappe, l'Antoine...

    RépondreSupprimer
  6. Le titre du David Alliot est plus simplement "Madame Céline", et non "Madame Céline, vie de Lucette Almanzor, la femme de L.-F. Céline".
    Quant à "Elizabeth Craig, une vie célinienne", il semble retardé puisque les titres annoncés sur le site de l'éditeur vont à ce jour jusqu'au 22/02 et qu'il n'y figure toujours pas.

    RépondreSupprimer
  7. Inutile de tergiverser, puisque le groupe de pression communautaire qui n'existe pas bloque le projet, pourquoi ne pas attendre la tombée des droits d'auteur dans le domaine public, afin qu'un éditeur reprenne le flambeau ? On pourra ainsi se passer de la préface ou de la postface obligatoire, rédigé par des personnes autorisées. On pourra enfin lire et laisser notre libre arbitre, faire le tri.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand Robert Poulet a écrit que « Pour bien juger les pamphlets céliniens, (...) il faut se replacer au temps d'entre-deux-guerres, où personne, sauf quelques illuminés, ne voyait réellement arriver la guerre numéro deux », il reprend certes le plaidoyer pro domo qu'a servi Céline lui-même (et peut-être Poulet se le sert-il lui-même), mais je pense qu'un texte "sec" sera difficilement accessible de nos jours.
      Pour ma part je me contente volontiers des "Écrits polémiques" de Régis Tattammanzi, auxquels on a bêtement reproché récemment de manquer de fond historiographique alors que sa vocation était avant tout bibliographique.

      Supprimer
    2. Je trouvais Céline bien seul dans sa posture de "lanceur d'alerte" incompris, mais voilà que je lui découvre un pair contemporain, et non des moindres : Alain (Émile Chartier) !
      Suivant le raisonnement dont le premier s'est réclamé, il a lui aussi placé son ultrapacifisme au-dessus de la raison, au point que ce membre du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes souhaitait dans son journal la victoire des nazis et voir « les Juifs éliminés de tout pouvoir ». Le parallèle peut être poussé jusqu'à la ligne de défense des amis d'Alain, qui mettent en garde contre le « danger de jeter gratuitement l'opprobre sur un grand auteur et de détourner le lecteur d'une œuvre immense, unique, foisonnante » !
      On appréciera le poids qu'il faut accorder à ce « gratuitement », mais là encore il me renvoie à Céline qui, lui, estimait avoir « bien payé »...
      Source : "Le Canard enchaîné" du 28/03/18

      Supprimer