dimanche 30 novembre 2014

« Retour à Célingrad » par Hubert-Félix THIÉFAINE (2014)

Dans son dernier album, Stratégie de l'inespoir, qui vient de sortir, Hubert-Félix Thiéfaine nous propose « Retour à Célingrad », une chanson consacrée à Céline écrite « à l'occasion du 50è anniversaire de la mort de Céline ». (Paroles : H.-F. Thiéfaine - Musique : Julien Perez) 






RETOUR A CÉLINGRAD

« Alors je vous prie ! ma Statue ! mon Square ! mes Esplanades ! ma Ville ! Célingrad ! Célingrad au fait ! »
Louis-Ferdinand Céline (Féerie pour une autre fois)


débris d'hélices carbonisées...
bruits des mots brûlés au phosphore...
guignols & féeries vitrifiés
sur la Butte à l'heure où ça mord...
oberflicführer dans la danse...
bignolles en transe... valsez, gamètes !...
rastaquouères de la survivance
qui frappent le bulleux dans sa tête !...

pristis ! grabataires & fienteux !...
navadavouilles & ragoteux !...
gadouilleux caves ! morues en rade !...
nous vlà d'retour à Célingrad !...

gibbons motorisés tout naves
dans les rues de Sigmaringen...
d'un château l'autre un port d'épaves
bien germaneux Hohenzollern...
on rote son âme... de profondis !...
dans les vapes des gaz hilarants...
la mort à crédit d'un clown triste
ça fait bander Sartre & Vaillant...

pristis ! grabataires & fienteux !...
navadavouilles & ragoteux !...
gadouilleux caves ! morues en rade !...
nous vlà d'retour à Célingrad !...

seigneur Bébert du rigodon
c'est le temps de mettre à la vague...
le temps de voguer sur Meudon
loin des cachots de Copenhague...
on entend les sirènes au port...
& les hiboux du cimetière...
crève raisonneux ! j'veux pas qu'ma mort
me vienne des hommes & de leurs manières...

pristis ! grabataires & fienteux !...
navadavouilles & ragoteux !...
gadouilleux caves ! morues en rade !...
nous vlà d'retour à Célingrad !...

pristis ! grabataires & fienteux !...
navadavouilles & ragoteux !...
gadouilleux caves ! morues en rade !...
nous vlà d'retour à Célingrad !...

Hubert-Félix THIEFAINE, Stratégie de l'inespoir, 2014
Disponible sur Amazon.fr.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire