mardi 15 mai 2012

Vient de paraître : Madame Céline, Route des Gardes

Dans les livres de son mari elle apparaît sous le nom de Lili. Ses amis l’appellent Lucette, pour ses élèves, elle est Madame Almanzor. Mais pour tous, elle est Madame Céline, la veuve du plus grand écrivain du XXe siècle.

De leur rencontre à Paris en 1936, jusqu’à la mort de l’auteur du Voyage au bout de la nuit à Meudon, le 1er juillet 1961, Lucette Destouches partagera son existence avec Louis-Ferdinand Céline. Une existence peu banale, jalonnée d’aventures et d’épreuves, mais avec Céline, pouvait-il en être autrement ? Céline disparu, c’est elle qui veille à la postérité de son œuvre. C’est à elle qu’il incombe désormais de lutter contre le plus sournois adversaire des créateurs : l’oubli. Depuis cinquante ans, le cercle des amis et des admirateurs n’a cessé de se resserrer autour de « Madame Céline », Route des Gardes. Autour de cette silhouette qui, modelée par des années de danse, demeurée éternellement jeune, semble leur enseigner la plus belle leçon de fidélité.

En cette année 2012, qui marque le centième anniversaire de Lucette Destouches, quelques voix se sont réunies pour lui offrir un bouquet de textes inédits. Et rendre ainsi hommage à une personnalité restée aussi mystérieuse que discrète. Ouvrage coordonné et présenté par David Alliot, avec les contributions de Sergine Le Bannier, Serge Perrault, Maroushka, François Gibault, Frédéric Vitoux de l’Académie française, Marc Laudelout, Véronique Robert-Chovin, Gang Peng, Christophe Malavoy et David Alliot.

Sous la direction de David Alliot, Madame Céline, Route des Gardes, Ed. P.-G. de Roux, 2012.
Commande possible sur Amazon.fr.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire