lundi 27 février 2012

La queue: ce qui s'y disait, ce qu'on y pensait (1942-1943)

« La queue, c’est Paris. La queue, c’est la France. »
Depuis 1940, tout le pays est soumis au régime du rationnement. Les esprits sont accaparés par l’approvisionnement, aléatoire et toujours insuffisant. La Queue, c’est un documentaire sur la vie quotidienne des Parisiens sous l’Occupation. Écrivain et scénariste, Paul Achard (1897-1962) recueille les échanges dans les interminables files d’attente : on est de connivence contre l’ennemi allemand, on dénonce les profiteurs et le marché noir, on s’emporte contre la flambée des prix, on échange des recettes sur l’art d’accommoder l’ersatz, on se plaint de la faim. On n’a plus que l’humour et les plaisanteries lestes.

Paul Achard, La Queue: Ce qui s'y disait, ce qu'on y pensait (1942-1943), Mille et une nuits, 2011.
Commande possible sur Amazon.fr.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire