vendredi 5 août 2011

Clap de fin samedi du festival Charnie Champagne avec Louis-Ferdinand Céline

La 24e édition s'achève au château de Belle-Fille à Chemiré-le-Gaudin. Avec un montage théâtral sur la vie et l'oeuvre de Louis-Ferdinand Céline.

Le festival Charnie Champagne existe depuis 1988. Il est maintenant organisé par l'association du Patrimoine d'Asnières, centre de ressources du patrimoine du pays de la vallée de la Sarthe.

« Nous perpétuons l'idée originale qui consiste à allier le patrimoine et la culture, explique Jean Anneron, directeur artistique. Nous proposons cinq rencontres dont un concert à chaque festival dans un lieu patrimonial d'une des communautés de communes du pays de la vallée de la Sarthe. »

Ce 24e festival va tirer sa révérence, samedi soir, au château de Belle-Fille à Chemiré-le-Gaudin. Il présente du théâtre bâti à partir des entretiens de Louis-Ferdinand Céline à la radio. « C'est un véritable coup de foudre pour un des auteurs majeurs du XXe siècle dont c'est le cinquantenaire de la disparition », précise Jean Anneron.

Condamné pour ses pamphlets antisémites, il s'est exilé et c'est à son retour en France qu'il a eu les entretiens servant de base à ce montage théâtral de Ludovic Longelin. Il y raconte son enfance, ses prises de position mais surtout sa littérature : les idées, le roman et sa mission, les philosophes. Il est interprété par Marc-Henri Lamande, Régis Bourgade l'interroge.

Samedi 6 août, à 21 h, château de Belle-Fille à Chemiré-le-Gaudin.
Renseignements et réservations : association Patrimoine d'Asnières 02 43 92 40 47.

Ouest-France, 5/8/2011

Aucun commentaire:

Publier un commentaire