lundi 28 mars 2011

Une vente aux enchères dédiée à Louis-Ferdinand Céline (suite)

En complément de notre précédent message.

A l’occasion des 50 ans de la mort de l’écrivain, la maison Néret-Minet & Tessier proposera le 17 juin près de 250 livres et lettres ainsi que des illustrations de Mort à crédit par Gen Paul.

Une vente aux enchères consacrée à Louis-Ferdinand Céline proposera le 17 juin à Drouot Richelieu près de 250 pièces, dont plusieurs éditions originales issues de plusieurs collections. C’est la maison Néret-Minet & Tessier qui l’organise à l'occasion des 50 ans de sa mort, rapporte l’AFP. Parmi ces œuvres, se trouve une édition originale de Mort à crédit de 1936 (Denoël et Steel), l'un des 22 exemplaires de tête sur Japon impérial hors commerce non expurgés, estimé entre 60 000 et 80 000 euros. Une version originale de Voyage au bout de la nuit de 1932 (Denoël et Steel) est estimée pour sa part de 10 000 à 12 000 euros.? Un autre exemplaire de ce titre comporte un envoi manuscrit au cinéaste Abel Gance, "A mon ami Abel Gance, fidèle dans un voyage autour de tout. Bien affectueusement", estimé de 1 300 à 1 500 euros.

Seront également proposés un jeu complet de 15 illustrations de l'édition de Mort à crédit de 1942 par Gen Paul, estimé de 2 000 à 3 000 euros ou encore La quinine en thérapeutique, seul ouvrage de médecine publié par Louis-Ferdinand Céline en dehors de sa thèse, estimé de 800 à 1 000 euros.

Un ensemble de 37 lettres écrites par l’écrivain durant son exil à la fin de la guerre à Baden-Baden, Sigmaringen et au Danemark au journaliste suisse Paul Bonny, est également mis mis en vente, ainsi qu’une de ses lettres au romancier Lucien Descaves, écrite de Berlin en 1932, où il le remercie pour son soutien au Goncourt pour Voyage au bout de la nuit.

LivreHebdo.fr, 28/03/2011.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire