mardi 25 mars 2014

Le Goéland de Théophile Briant reprend son envol !

L'association des Amis de la Tour du Vent, perpétuant l'oeuvre de Théophile Briant, poète et écrivain breton, vient de rendre disponible en ligne la collection complète des 120 numéros du journal Le Goéland paru de 1936 à 1956 sur le site www.latourduvent.org.

Théophile Briant s'installe dès 1934 à Paramé près de Saint-Malo, où il avait acheté un moulin, La Tour du Vent, pour « la solitude, la clarification, la mise à nu, la mise à jour, l'essai royal, la cure d'étoiles, d'air pur et de nuit celtique (...). J'ai compris devant la grande leçon du ciel et de la mer bien des choses que je n'avais imaginées » (1). Il fonde le journal en juin 1936, et le consacre à l'art et à la poésie, à l'ésotérisme et au celtisme breton.  Il y publiera notamment un compte rendu de Mort à crédit en 1936 et de Normance en 1955. Théophile Briant rencontre Céline à Saint-Malo l'été 1938 puis à Paris en décembre de la même année. A partir de cette date, les deux littérateurs correspondront et se rencontreront à plusieurs reprises en Bretagne, Paris et Meudon où ils se verront une dernière fois en janvier 1956. « Dans Féerie, Céline évoque avec une pointe d'ironie La Tour du Vent, "un endroit à camélias, mimosas, oeillets, toutes saisons" où il aimerait finir ses jours, et transforme Le Goéland en "L'Albatros" ».(2)

Marc Le Gouard nous présente son projet : « Il s’agit de la remise à flot d’un galion mythique, jusque-là englouti, mené et porté pendant 20 ans par Théophile Briant, une épopée éditoriale, un continent de papier qui a révélé le meilleur de la poésie (René Guy Cadou, Milosz, Alain Borne, Marcel Béalu et tant d'autres…), l’ésotérisme : Lotus de Païni, Anne Osmont, Conrad Moricand, Louis Cattiaux, Raoul Auclair, y signèrent des textes ; il y a des études de premier ordre sur Villiers de L’Isle-Adam, Huysmans, Baudelaire, Balzac, Sédir, etc.. des lettres inédites (pour l’époque) de Mallarmé, Tristan Corbière, Jules Laforgue,… et une iconographie parfois exceptionnelle, des notices nécrologiques, biographiques de personnes oubliées ou rares… »
M.G. 

1 - www.latourduvent.org (biographie)
2 - Dictionnaire de la correspondance de L.-F. Céline, Du Lérot, 2012.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire