samedi 30 novembre 2013

Nouvelle envolée à Drouot

Carte postale à ses parents (1914)
Céline a de nouveau battu des records aux enchères cette année. Après la vente d'un exemplaire d'exception de Voyage au bout de la nuit à plus de 160 000 € en octobre dernier, la cote de Céline reste décidément toujours au plus haut et continue d'attirer collectionneurs, marchands et spéculateurs.

Tout droit sorties de la bibliothèque de Dominique de Villepin, ancien premier ministre, plusieurs pièces céliniennes se sont vendues le 28 novembre à Paris : « Cette première journée de la vente de la bibliothèque de l'ancien Premier ministre a vu les enchères s'enflammer, dans une ambiance plutôt feutrée, la majorité des enchérisseurs suivant la vente par téléphone ou à distance. Parmi les lots qui ont fait sensation, l'un des très rares exemplaires de la thèse de médecine de Louis-Ferdinand Céline, dédicacée à Lucien Descaves (juré Goncourt à qui le romancier a dédié Mort à crédit) s'est envolée à 42 000 euros, soit le double de son estimation. Plus fort encore, une carte postale envoyée par le même Céline du Front, en 1914, à ses parents, est montée jusqu'à 13 000 euros. Et l'exemplaire de La Condition humaine que Malraux a dédicacé à Céline a atteint la somme faramineuse de 46 000 euros... Apparemment, les céliniens étaient au rendez-vous. [...] ». (Jérôme DUPUIS, L'Express, 28 novembre 2013)

A ses parents, Argonne, vers le 10 septembre 1914 (Annoncé comme partiellement inédit) :

Chers parents,
Je reçois à l’ instant 3 cartes et une lettre de vous. J’ai mis le papier de maman dans ma poche mais en général les blessures sont peu grave [sic] ou mortelles, il n’y a guère d’alternative. La lutte s’engage formidable, jamais je n’ai vu et verrai tant d’horreur, nous nous promenons le long de ce spectacle presque inconscients par l’ habitude du danger et surtout par la fatigue écrasante que nous subissons depuis un mois. Il se fait avant la conscience une espèce de voile. Nous dormons à peine 3 heures par nuit et marchons plutôt comme des automates mus par la volonté instinctive de vaincre ou de mourir. Pas de nouveau sur le champ de bataille. Presque sur la même ligne de feu depuis 3 jours. Les morts sont remplacés continuellement par les vivants à tel point qu’ ils forment des monticules que l’on brûle et qu’ à certains endroits on peut traverser la Meuse à pied ferme sur les corps allemands de ceux qui tentèrent de passer et que notre artillerie engloutit sans se lasser. La bataille laisse l’impression d’une vaste fournaise où s’engloutissent les forces vives de deux nations et où la moins fourbue des deux restera la maîtresse.
Envoyez plutôt un mandat tous les 8 jours. Vos lettres recommandées elles arrivent. Et toujours des cartes, cela va vite. Votre fils qui vous embr[asse]. Et du courage il en faut beaucoup.
Dest[ouches].
[Au recto :]
Nous n’avons pas vu de réservistes, ils jouent à la guerre dans le parc de Rambouillet.
Dites bonjour pour moi à tout le monde, et bien que les Allemands prétendent être à Paris sous 8 jours. Ce n’est que sur nos corps qu’ ils passeront, mais nous passerons plutôt sur les leurs. Nous avons toute confiance en Joffre.
Carte postale à Simone Saintu (Lagos, juin 1916)
Etait aussi au catalogue de cette vente une carte postale envoyée d'Afrique en juin 1916 à Simone Saintu, amie d'enfance, (reproduite dans Lettres, Pléiade, 2009) avec laquelle il entretiendra une très intéressante correspondance tout au long de son séjour africain (1916-1917) :
Chère Simone,
Rien d’aussi peu attrayant qu’une ville africaine –
nauséabond malsain, chaud noir, humide –
antichambre de l’Enfer.
Sinc. Amitié,
Louis
Enfin, le marteau d'Antoine Godeau s'est abattu sur une édition originale de A l'agité du bocal de 1948, un des 3 premiers sur papier d'Auvergne et sur les deux volumes réunis des Cahiers de l'Herne consacrés à Céline, chacun étant un des 80 exemplaires numérotés du tirage de luxe (avec lithographies et 7 feuillets du manuscrit original de Nord).

M.G.

Sur le sujet :

> Télécharger le catalogue de la vente.
> Des lettres de Céline aux enchères (vente du 14 nov. 2013) 
> Lettres et correspondance inédite (vente du 10 mai 2011)
> Manuscrits (vente du 20 avril 2011)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire