dimanche 26 mai 2013

Pierre MONNIER : « L'art de Céline est tissé de finesse et de légèreté »

Pierre MONNIER
L'art de Céline est incontestablement robuste et fort. Il est pourtant tissé de finesse et de légèreté, voire de préciosité... Traits qui se retrouvent souvent dans sa conversation. Les tirades les plus violentes ou les plus féroces sont parsemées d'incidentes transparentes, frivoles, tout en dentelles... Il s'exprime alors en douceur et précise... « Je suis expert en ceci... » Après avoir annoncé l'apocalypse à tous les étages, il fredonne ironiquement des airs d'opérette... « Les cloches de Corneville »... « Voyez ceci... voyez cela... Comment trouvez-vous tout ça ? »

Pierre MONNIER, Ferdinand Furieux, L'âge d'homme, 1979.
Commande possible sur Amazon.fr.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire