vendredi 19 octobre 2012

Soirée Louis-Ferdinand Céline à l'IMEC le samedi 24 novembre 2012

L'IMEC, Institut Mémoires de l'édition contemporaine, accueillera dans le cadre du Festival Les Boréales un concert-lecture le samedi 24 novembre 2012 à 20h. Une lecture des textes de Sture Dahlström (Je pense souvent à Louis-Ferdinand Céline, Ed. Le Serpent à plumes, 1994) sur une  musique originale de Christopher Bjurström. Avec Christopher Bjuström (composition et piano), Mickaël Seznec (contrebasse) et Guy Abgrall (lecture).

Samedi 24 novembre à 20h
Abbaye d'Ardenne
St-Germain-La-Blanche-Herbe (Calvados)

Réservations
02 31 29 52 37 ou reservations@imec-archives.com

Ou comment mettre en musique les rapports entre génie littéraire et caisse de résonance, et mêler textes et musique sur fond de jazz et de littérature suédoise délirante. Le concert alterne, superpose, mélange deux textes ébouriffants de Sture Dahlström Je pense souvent à Louis-Ferdinand Céline et Le Grand Blondino (édités au Serpent à Plumes) et la musique tout aussi décapante de Christopher Bjurström, du contemporain au jazz débridé. Entre deux notes, défilent ainsi les personnages principaux des textes de l’auteur suédois : un jeune jazzman, subjugué par Céline, qui cache l’écrivain dans le coeur sa contrebasse pour le faire sortir du Danemark, et qui découvre que les sons émis par l’instrument sont nettement plus beaux qu’avant… Ou un artiste excentrique, qui s’installe à Cannes et se fait passer pour un membre éminent de l’Académie Nobel pour mener à bien son projet de film expérimental sans caméra, ni pellicule… Une joyeuse traversée du monde absurde, loufoque et hilarant de Sture Dahlström.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire