lundi 23 avril 2012

71 Gower Street : l'appartement de Louis-Ferdinand Céline à Londres en 1915

En octobre 1914, Céline revient blessé des Flandres. Réformé en 1915,  il sera déclaré apte à occuper à partir du mois de mai un emploi au Consulat général de France à Londres, qu'il conservera jusqu'à la fin de la même année. Comme nous le précise François Gibault dans le premier volume de sa biographie (Céline 1894-1932) "c'est sans doute la période la plus obscure de la vie de Céline, au sujet de laquelle il ne s'est jamais étendu et dont il ne subsiste qu'un témoin, Georges Geoffroy, lui-même attaché au bureau des passeports du Consulat, où il vit un jour arriver Louis avec "sa batterie de cuisine", c'est à dire avec sa médaille militaire et sa croix de guerre. Comme Georges Geoffroy habitait au 71 Gower Street un appartement meublé trop vaste et trop coûteux pour lui seul, il demanda à Louis de le partager." Voici une photo de cet immeuble. (photo prise en 2009, DR).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire