samedi 4 février 2012

Echos céliniens...

> Nicolas Sarkozy et Céline : [...] Jeudi 2 février, Nicolas Sarkozy, en visite sur un chantier dans l’Essonne, s’est permis de citer Louis-Ferdinand Céline observant New York dans Voyage au bout de la nuit : « Chez nous, les villes sont couchées, ici elles sont debout. » Affirmant sa volonté de densifier les villes, Nicolas Sarkozy arguait que « ce qui est laid, ce n’est pas la tour, c’est la tour laide ». La capitale sera-elle embellie ou défigurée par les tours ? Source : Newsring.fr, 3/2/2012.

> Céline dans la presse argentine : Un médico a la derecha (2009) et Louis-Ferdinand Céline (sur la polémique 2011)

> Raymond Abellio et Louis Ferdinand Céline (vidéo) : Extrait d'une table ronde intitulée "Prologue à Raymond Abellio" réunissant autour de Michel Cazenave : Bruno Pinchard, Nicolas Roberti et Antoine Faivre.

> Un lycée Louis-Ferdinand Céline : Dans un roman français Jours tranquilles d’un prof de banlieue de Martin Quenehen qui vient de paraître chez Grasset. Commande possible sur Amazon.fr. Source.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire