lundi 24 octobre 2011

Tout autour des Halles quand finissait la nuit

Présentation de l'éditeur
Après avoir été violée par son oncle, Hermine S., dite Mimine, se retrouve pensionnaire d une maison close du quartier des Halles à Paris. Mais, n ayant ni goût ni talent pour son nouveau métier, elle accepte de devenir la concierge du 62, rue Montorgueuil. C'est de ce poste d'observation qu'elle traverse la drôle de guerre, l'Occupation et la Libération. Le récit, écrit à la première personne, dépeint la vie quotidienne sous la botte allemande, du marché noir à la rafle du Vel d'Hiv ; raconte la résistance, la collaboration, l'épuration et ses cortèges de femmes tondues... Écrit dans une langue gouailleuse et imagée, Tout autour des Halles quand finissait la nuit met en scène le petit peuple d'un Paris disparu, décrit par une femme drôle et bouleversante.

Gérard Landrot, Tout autour des Halles quand finissait la nuit, L'Editeur, 2011.
Commande possible sur Amazon.fr.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire