mercredi 6 avril 2011

Louis-Ferdinand Céline, le Bien et le mal...

La légende dorée édifiée dans le sang par les Gens nantis est que je dois être un Judas, un traître et eux les anges – le Bien et le mal – A la moindre faille, doute, mise en question de cette gigantesque mysification… tout s’écroule, c’est la Panique, et ils perdent leur Situâtion la Déesse des Français la SITUÂÂTION – alors vous pensez ! Les moins cons sont parfaitement fixés, donc les plus crapules, mais que la Légende dur autant que leur vie, c’est tout ce qu’ils demandent. Comfort first ! Ils étrangleraient la terre pour garder leur SITUÂÂTION ! – J’ai bonne mine.

Louis-Ferdinand Céline, lettre à Robert Massin du 28 novembre 1947 (extrait).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire