lundi 14 février 2011

Louis-Ferdinand Céline : "vous verriez facilement les fées..."

"les herbages du Nord sont blêmes... blêmes comme leur Ciel et leur Baltique... tout un, hommes, nuages, mer, herbes... une certaine traîtrise... vous verriez facilement les fées..."

Louis-Ferdinand Céline, D'un château l'autre, 1957.

2 commentaires:

  1. Quelle édition, quelle page ? Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Pléiade, poche... je ne sais plus... attrapé au fil de mes lectures...

    RépondreSupprimer