lundi 17 janvier 2011

La Complication de l'existence : Essai sur Kafka, Platonov et Céline

Comment le roman moderne pense-t-il le politique? Avec un temps d’avance sur l’expérience historique, la littérature des années vingt interroge déjà les apories du messianisme politique, l’intégration des marges dans les sociétés de masse, ou les risques de la démocratie, autant de problèmes qui apparaîtront critiques dans le double sillage du nazisme et du communisme. Le Château de Kafka, Tchevengour de Platonov, et Voyage au bout de la nuit de Céline portent trace d’un moment historique, l’entre-deux-guerres européen, marqué par une profonde crise du lien social et par les premiers signes d’ébranlement de la croyance aux idéologies du salut collectif. Relus en résonance, ces trois romans d’errance engagent la réflexion politique à l’épreuve de la fiction et de sa complication.

Frédérique Leichter-Flack, La Complication de l'existence : Essai sur Kafka, Platonov et Céline, Ed. Garnier, 2010.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire