dimanche 19 septembre 2010

Echos céliniens...

>>> Voyage en Babel par Pierre Lalanne : "Dès la parution de «Voyage au bout de la nuit», la volonté de plusieurs critiques, chroniqueurs et autres journalistes à vouloir incorporer Céline dans un carcan politique, est assez spectaculaire. La plupart des grandes familles idéologiques se persuadent qu’elles viennent de mettre la main sur un nouveau porte-parole et de haut niveau, celui-là". La suite sur L'ombre de Louis-Ferdinand Céline.

>>> Dieu, qu'ils étaient lourds... ! : Céline sur les planches. L'Express du 17 septembre consacre un très court papier à ce très bon spectacle. www.lexpress.fr.

>>> L'Alamblog consacre un article à L'accueil critique de Bagatelles pour un massacre d'André Derval : www.lekti-ecriture.com.

>>> Retour à l’Ouest, de Victor Serge : Rédacteur de L’Anarchie après la mort de Libertad et condamné à cinq ans de prison pour son refus de collaborer avec la police dans la célèbre affaire des “bandits tragiques” de la bande à Bonnot, Victor Lvovitch Napoléon Kibaltchitch, dit Victor Serge (1890-1947) se rallie aux bolcheviks dès son arrivée en Russie en 1919, travaillant notamment pour les services de presse de l’Internationale communiste en URSS puis en Allemagne. La suite sur www.millebabords.org.

>>> La longue marche du pelerin par Pierre Lalanne : « Voyager c’est bien utile, ça fait travailler l’imagination, tout le reste n’est que déception et fatigues. Notre voyage à nous est entièrement imaginaire, voilà sa force. (…) Il va de la vie à la mort »… (Voyage au bout de la nuit) La vie de Céline se transpose entièrement dans son œuvre et s’apparente à un long voyage, ponctué de stations où il s’arrête pour soigner et écrire. La suite sur L'ombre de Louis-Ferdinand Céline.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire