dimanche 23 mai 2010

Echos céliniens...

>>> Causerie du lundi de Philippe Gandillet. Louis-Ferdinand Céline : Les livres s'ajoutent aux livres et comme tout le monde a du talent, les livres à lire s'ajoutent aux livres à livre… C'est inexorable. La phrase proposée par Pierre au fronton* du blogue bibliophile de sa librairie tarasconnaise (Montesquieu, les lettres persanes) correspond donc à ces vœux pieux* qu'il est impossible de tenir… Nous voilà donc bien embarrassés et nos tables de nuit bien encombrées par cette littérature moderne à laquelle il n'est pas juste de se soustraire. Lire la suite...

>>> L'arrivée à New York de Bardamu : L'extraordinaire Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline nous transporte tour à tour en France, en Afrique et aux États-Unis. Dans cet article, c'est l'arrivée de Bardamu à New York qui va nous intéresser. Dans un premier temps, Bardamu est étonné par la singularité de cette ville " debout " et, un peu plus tard, sera dégoûté par cette Cité du Dollar. Lire la suite...

>>> Un site consacré à Louis-Ferdinand Céline : www.celineenphrases.fr

>>> Louis-Ferdinand Céline et le québec : À première vue, les relations de Louis-Ferdinand Céline avec le Québec demeurent l’histoire de deux brèves rencontres, une officielle et l’autre, pouvant passer pour incongrues. La première, peut-être la plus importante, remonte à 1925. Le nouvel employé de la Société des Nations (SDN,) le docteur Louis Destouches, est responsable d’une tournée d’étude médicale, il visite différents pays d’Amérique, dont Cuba, les USA et, en fin de parcours, le Canada, dont les villes de Québec et de Montréal. Lire la suite...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire